jeudi, mars 29, 2007

Cache-cache sur la Toile

Elle est bien bonne : Figurez-vous ça, il y a des gens qui ne souhaitent pas apparaître sur mon statisticomètre et qui usent à ces fins des services inter-no-tics anonymisants qui leur sont dédiés. Manque de bol, cette fois, ça a dû planter, ce qui me permet de porter à la connaissance de ceux qui suivraient volontiers cet exemple le lien leur permettant de ce faire, que voici, ainsi que d’y ajouter quelques informations et une remarque bien à propos.

Le statisticomètre me donne quelques infos sur vos visites, en effet. La date, l’heure, le fournisseur d’accès, quelques nombres de votre IP, (les trois premiers, jamais le dernier), la région, bien qu’elle doit être souvent fausse, puisque moi-même, j’apparais comme si j’venais d’ailleurs, la résolution de votre écran et le nombre de couleurs que vous utilisez, le site de référence si vous venez par le biais d’un lien sur un site autre ou par un moteur de recherche, auquel cas j’ai aussi, souvent, mais pas toujours, les mots que vous cherchiez, et pour finir, les liens ci-présents qui vous ont intéressés. Infos qui restent disponibles deux ou trois jours selon le nombre de visites, puis s’effacent. Ma mémoire en fait autant, ne gardant les infos que durant les saisons écrivaillones. Si Ortho, Baboon, Dan, Hérisson Sauvage, B612, Lintoutseul, Marie Do, les Moules de Bouchot et j’en passe, dont vous ne pouvez lire les commentaires depuis le passage à Blogger Bêta, reviennent encore cette saison-ci, je ne suis pas au courant, mais leur souhaite bien le beaujour ! Enfin, si vous laissez un commentaire, je peux éventuellement vous repérer en comparant les heures et savoir quand vous passez par la suite sans en laisser, ce uniquement si vous revenez quotidiennement car ma mémoire ne s’embarrasse jamais.

Voilà. Grand bien me fasse ainsi qu’une belle jambe. S’il y a donc un statisticomètre sur ce blog, c’est pour que j’puisse m’amuser de temps à autres à lire les recherches diverses des gens qui passent et ne reviennent jamais. La dernière qui m’a plue était "améliorer son anglais en correspondant avec une nana". (Si jamais la personne en question repasse par là, qu’elle sache que j’suis d’ac.) J’aime en particulier les recherches qui s’adressent aux moteurs comme on s’adresse aux potes. Le genre Gogol est ton ami. Bien sûr, c’est aussi motivant de savoir qu’on est lu, et bien évidemment, si je ne le savais pas, j’écrirais autrement d’autres choses.

M’enfin il est vrai que j'en déduis des choses sur vous que vous ne m’avez pas confiées…

Je sais que j’ai quatre ou cinq lecteurs réguliers (visibles !) dont certains ont laissé quelques commentaires. Boucle Noire est certainement très occupée en ce moment, je pense bien à elle en espérant que cette fin d’année scolaire se passe bien pour ses mômes et pour elle-même. J’avais repéré le Petit Baigneur, mais comme il n’est pas revenu assez vite, je ne sais plus s’il revient encore. La palme du lecteur le plus féru, à ma connaissance, revient à Sans Nom, que je remercie de tant d’attention. Amenton ainsi que, parfois, pas toujours, quelqu’un du Nord Pas de Calais a priori, s’ils lisent, préfèrent lire en cachette, comme on bouquine bien au chaud, une couvrante sur les genoux. J’ai récemment appris aussi que les personnes venant du site de Mam se contentent de lire l’article sur La Fille du docteur Baudoin sans aller voir les précédents et les suivants, ce qui est bien rassurant.

Voilà qui m’amène donc à la remarque. Si vous vous sentez fliqués par la présence de mon gadget d’agrément, j’en suis navrée. Vous m’êtes anonymes malgré tout si je ne vous connais pas déjà personnellement, mais n’hésitez pas à user du lien susdit. A partir de trois demandes de la part des lecteurs réguliers, ce qui nous fait donc une majorité toute démocratique, je serais d’accord pour m’en passer. Vous avez le choix des commentaires ou du mail pour m’en informer. De même s'il y a des possibilités de dangers pirates que j'ignore. J'apparais moi aussi, sur le statisticomètre.

A bon entendeur !

6 commentaires:

Sans Nom a dit…

En ce qui me concerne, je trouve plutôt ce "gadget" rigolo, voire épatant ! Et comme je récolte une palme...
Quant à vous, la palme de mes deux-trois blogs ( je n'ai pas de compteur ... ) les plus visités du moment dans ma boulimie frénétique de découverte ! :)

Oh... a dit…

Ah ! Vous partageriez vos tuyaux ? J'ai envie d'accrocher à nouveau à quelques blogs ou carnets pour les amateurs de langue français, mai j'en trouve pa de nouveaux, par pur flemme de chercher...

(me v'là palmée... marci ben :o)

Sans Nom a dit…

Je ne sais pas si ce sont des blogs dans la bonne catégorie, mais j'ai quand même un échantillon de ce que j'ai pu retrouver d'une tornade anti-favoris :

http://monvolubilis.canalblog.com/

http://www.artabus.com/blog.php

http://moritz.typepad.com/moblog/rugby/index.html

http://www.alvasoft.net/blog/index/

Voilà !
Tout ça avec nuances ! :)

Oh... a dit…

S'accrocher à une moule, c'est adhérer au bouchot ; à un écrivain, aux écrits pas vains ; à un rugbyman, aux tonneaux et aux équipes... J'aurais aimé du seul au monde... J'aurais aimé de l'émotion... Une goutte d'émotions distillées, pure et claire, quelque chose qui vous frappe là, sous le sternum, et qui ne vous lâche pas comme ça... N'auriez pas un truc du genre plutôt ?

Sans Nom a dit…

J'avais croisé le blog d'une jeune femme mi-colère, mi-desespoir, que j'aurais bien aimé retrouver. Peut-être serais-je déçu ? Si il me repasse sous le click, je l'épingle !

Oh... a dit…

D'ac. Ou un truc gai, aussi.